Sophie
Marion

Artiste, Graphiste, dessinatrice

Dessiner, tracer, griffonner…. le graphisme a toujours fait partie de son vocabulaire. Née en 1979, Sophie Marion a grandi en région parisienne où elle a obtenu une maîtrise en histoire de l’art pour travailler dans le domaine de la médiation mais a toujours su cultiver sa passion pour le dessin.
Enfant, influencée par les mangas et la bande dessinée, elle passe son temps à inventer des histoires illustrées. Les aléas de la vie l’ont détournée de ce genre pour des dessins plus sombres et plus personnels. Libérée par la thérapie de l’art, elle décide de suivre des cours du soir aux ateliers des beaux arts de la ville de Paris pour s’initier à d’autres pratiques du dessin. Pendant longtemps elle a hésité à exprimer sa véritable nature artistique jusqu’à ce qu’une rencontre déterminante lui permette de se révéler à elle-même.
Son instinct et sa curiosité l’ont conduite vers des univers insolites et singuliers comme ceux de Giger, du tatouage, du Street Art et du milieu gothique. Elle puise aussi son inspiration dans l’œuvre de Dürer, Bosch, Füssli… Toutes ces influences conjuguées créent une œuvre fantasmagorique. Sophie Marion a toujours préféré métamorphoser la réalité plutôt que de la représenter. En dévoilant les apparences, elle explore les imperfections de l’être humain et du monde contemporain.
Depuis deux ans, elle a adopté le bic et la ligne comme moyen d’expression. Son âme sensible invite le spectateur à plonger dans un univers complexe et menaçant. Il est parfois difficile de fixer son regard sur un point tant les lignes et le détail foisonnent… Il faut du temps pour trouver le sens de l’histoire et décoder cette « forêt de symboles ». Le bic noir est perçu comme une forme de bile noire qui se répand sur la feuille immaculée. Cette douloureuse mélancolie se dessine sous nos yeux, écorchant au passage les infimes espoirs de l’âme humaine. Mais L’homme a le pouvoir d’agir sur cette tragédie. Cependant, Oublier est un verbe qu’il sait conjuguer à tous les temps de notre histoire.